NFM TECHNOLOGIES 5, place Jules Ferry
69456 LYON Cedex 06 France
Tel. +33 (0)426 848 700;
Fax +33 (0)426 848 710
You tube NFM Technologies
NFM TECHNOLOGIES
Vous êtes ici : Accueil > NFM TECHNOLOGIES > Présentation générale > Historique

Historique

01/01/2018 Cession de la branche Energie

Cession de la branche Energie dédiée à la conception et la réalisation de systèmes mécaniques complexes destinés aux secteurs nucléaire et « Oil & Gas » au Groupe industriel REEL. Cette entité exerce son activité sous le nom de NFM Systems. 

2012

- Déménagement du siège social dans l’immeuble « Le Lugdunum » situé dans le quartier Lyonnais des Brotteaux.

2011

- Augmentation du capital social. NHI devient actionnaire unique de NFM Technologies.

2009

- Création d’un bureau à Singapour.

2007

- Prise de participation par le groupe industriel chinois NHI à hauteur de 70 % du capital de WIRTH GROUP HOLDING. Maintien de l’actionnaire allemand, Niko Kleuters, à hauteur de 30%.

- Création du Bureau de Pékin.

2007 est une année commerciale record, avec un chiffre d’affaires en forte progression.

2004

- Début du partenariat avec le groupe industriel chinois SHMG (Shenyang Heavy Machinery Group).


- Création de la filiale espagnole.

2001

- Cession de NFM Technologies à WIRTH GROUP HOLDING, structure allemande détenant la société WIRTH GmbH, leader sur le marché des machines spéciales et des tunneliers.

- Fin de la licence MITSUBISHI : désormais, NFM Technologies développe ses propres process dans le secteur des tunneliers en terrain tendre et en roche dure.

1999

- Cession de l’activité usinage au groupe SEEB.
 
- Accord de transfert de technologie exclusif avec ROBBINS / BORETEC pour la technologie « roches dures ».

1997

- Lancement d’un plan de restructuration destiné à préparer la cession de l’entreprise suite à la décision de FRAMATOME de recentrer son activité sur le nucléaire.
 
- Changement de nom : NFM devient NFM Technologies afin de marquer le positionnement sur les marchés de haute technologie.

1994

- Création d’une antenne à Marcoule dédiée au marché nucléaire.

1993

- Regroupement des équipes à Lyon et au Creusot.


- Organisation des activités autour des tunneliers et des équipements spéciaux (nucléaire, défense, aérospatial).

1990

- Développement d’un savoir-faire dans le secteur des tunneliers et obtention d’une licence de MITSUBISHI HEAVY INDUSTRY (MHI) pour la technologie « terrains tendres ».

1988

- Création de NFM (Neyrpic Framatome Mécanique) suite au rapprochement de la division mécanique Creusot Loire de Framatome et de la division nucléaire et mécanique de Neyrpic (Grenoble).

Mentions légales     Signaler une erreur